Une vaste étude sera lancée au printemps afin d’évaluer les dégâts des produits chimiques