Les Agrin@utes: le Forum de l'Agriculture Francophone.
Bonjour
Si vous vous connectez pour la première fois à ce forum, merci de bien vouloir passer par la rubrique dédiée aux nouveaux arrivants pour lire les conditions et vous présenter avant de poster.
Petites annonces

News économie et marchés agricoles

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Ven 16 Fév - 10:10

Je ne pense pas que ce sujet existe sur les Agrinautes ...
Faut un début à tout.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par amDBs9 le Ven 16 Fév - 13:33, édité 1 fois
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Ven 16 Fév - 10:11

Premier solde déficitaire
depuis 30 ans pour les échanges
de produits agricoles bruts

En 2017, le solde des échanges de produits agricoles bruts (principalement céréales,
oléoprotéagineux, légumes, fruits, animaux vifs, oeufs, miel) est déficitaire « pour la
première fois sur les trente dernières années », à - 0,5 Mrd €, constate le ministère
de l’Agriculture dans une note parue le 14 février. Ce solde
régresse de 0,8 Mrd € par rapport à 2016 « sous l’effet
conjugué de la baisse des exportations de céréales […] et
de la hausse des importations de fruits ». L’excédent des
échanges agroalimentaires français (bruts et transformés)
reste largement excédentaire à 5,7 Mrd €, en baisse de 0,4
Mrd € par rapport à 2016, « du fait de la forte croissance
des importations (+2,6 Mrd €), supérieure à celle des exportations
(+2,3 Mrd €) ». L’excédent commercial en produits
transformés augmente de 0,4 Mrd €, à 6,2 Mrd € ; il est cependant
en légère diminution sur un an (-1 %) avec les pays
tiers, « conséquence des mauvaises performances à l’exportation
des céréales françaises ». Le ministère note toutefois
que « c’est avec l’UE, que ce dernier affiche la plus forte
baisse (-48 %) compte tenu des importations soutenues en
produits laitiers notamment ».
EAgra Presse - 16/02/2018
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par forbo17 le Ven 16 Fév - 12:09

C'est une "mauvaise" nouvelle qui ne surprend guere.
Heureusement, demain, nous exporterons du bio à tout va.
Du bio à prix cassé, par contre...
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par tof le Ven 16 Fév - 13:41

Y a pas un post pour les "bonnes" news" ?
avatar
tof
Agrinaute hors compétition

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par pat61 le Ven 16 Fév - 13:50

amDBs9 a écrit:Premier solde déficitaire
depuis 30 ans pour les échanges
de produits agricoles bruts

En 2017, le solde des échanges de produits agricoles bruts (principalement céréales,
oléoprotéagineux, légumes, fruits, animaux vifs, oeufs, miel) est déficitaire « pour la
première fois sur les trente dernières années », à - 0,5 Mrd €, constate le ministère
de l’Agriculture dans une note parue le 14 février. Ce solde
régresse de 0,8 Mrd € par rapport à 2016 « sous l’effet
conjugué de la baisse des exportations de céréales […] et
de la hausse des importations de fruits ». L’excédent des
échanges agroalimentaires français (bruts et transformés)
reste largement excédentaire à 5,7 Mrd €, en baisse de 0,4
Mrd € par rapport à 2016, « du fait de la forte croissance
des importations (+2,6 Mrd €), supérieure à celle des exportations
(+2,3 Mrd €) ». L’excédent commercial en produits
transformés augmente de 0,4 Mrd €, à 6,2 Mrd € ; il est cependant
en légère diminution sur un an (-1 %) avec les pays
tiers, « conséquence des mauvaises performances à l’exportation
des céréales françaises ». Le ministère note toutefois
que « c’est avec l’UE, que ce dernier affiche la plus forte
baisse (-48 %) compte tenu des importations soutenues en
produits laitiers notamment
».
EAgra Presse - 16/02/2018
on reve ....

pat61
Agrinaute de bronze

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Lun 19 Fév - 6:18



Le blé français perd du terrain en Algérie


16 février 2018

Marché traditionnel du blé français, l’Algérie tend à diversifier ses importations.


« L'origine française est « challengée », observe Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer. Même si on réalise un bon score, notre part de marché se dégrade un peu. »

Les derniers chiffres confirment cette évolution. Régulièrement autour de 80 % de parts de marché jusqu’en 2015-2016, le blé français tombe à environ 60 % sur la campagne en cours. La concurrence argentine se renforce. « Sur les deux derniers mois, les Argentins ont placé un peu plus de 580 000 tonnes contre 642 000 tonnes pour la France », souligne France Export Céréales dans son Mémo Algérie. Ils sont même passés devant en janvier avec 430 000 tonnes contre 317 000 tonnes. « En ce moment, le blé argentin est plus compétitif », explique Roland Guiragossian, chef de bureau à Alger.

Le prix n’est pas seul en cause. Plusieurs accidents de récolte ont mis à mal l’origine France ces dernières années. Il y a eu des problèmes qualitatifs, notamment en 2014. Les volumes ont aussi manqué en 2016. Nos clients traditionnels, dans les pays du Maghreb, en Afrique sub-saharienne, ont alors fait davantage appel à nos concurrents. Difficile ensuite de les reconquérir. Ce n’est pas mieux avec l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), qui effectue les achats publics. « L’OAIC n’a pas de préférences sur l’origine, même s’ils savent que le blé français correspond aux besoins en panification, très similaires aux nôtres car les boulangers en font aussi de la baguette », indique Roland Guiragossian.


Jean-Christophe DETAILLE (AGRA Presse)



avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Jeu 1 Mar - 8:30


L’Indonésie en passe de devenir le premier importateur mondial de blé tendre

28 février 2018

Alors que l’Egypte est historiquement le premier importateur mondial de blé tendre, il se pourrait qu’à la fin de la campagne 2017-2018, l’Indonésie prenne sa place en important plus de 12,5 Mt de céréales contre 12 Mt pour l’Egypte. Et pour cause, les besoins de ce pays sont de plus en plus conséquents.


A l’heure actuelle, les Indonésiens mangent en moyenne une vingtaine de kilos de blé par an. La population atteint presque les 265 millions d’habitants. Mais elle augmente rapidement, au rythme de 2 à 3 millions d’habitants supplémentaires par an, de quoi multiplier rapidement les besoins du pays. Et comme l’Indonésie ne produit pas de blé, tous les volumes consommés sont importés.

L’Indonésie diversifie ses approvisionnements, surtout en mer Noire

L’Australie continue d’être le principal exportateur de blé vers l’Indonésie, notamment en raison de sa proximité géographique (figure 2). Cependant, le pays n’a pas suivi la cadence en termes de volume. Ce sont notamment les pays de la mer Noire qui ont bénéficié de l’augmentation des importations, à commencer par l’Ukraine. Ce dernier est capable de livrer en Indonésie un blé avec un très bon rapport qualité/prix correspondant à la fois aux besoins meuniers et fourragers du pays. Des blés français ont déjà été exportés vers l’Indonésie, mais cela reste ponctuel, et fonction de leur compétitivité.

Sur les cinq premiers mois de la campagne 2017-2018, l’Ukraine a livré un volume record de 1,8 Mt de blé, permettant notamment de combler le déficit des exportations australiennes qui ont souffert de la sécheresse. L’Indonésie est aujourd’hui le premier client du blé ukrainien. A partir du mois de janvier, les exportations ukrainiennes ont commencé à se tarir, faute de disponibilité. En revanche, la Russie pourrait prendre le relai sur la deuxième partie de campagne et approvisionner en quantité le pays.


France Export Céréales
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Mer 7 Mar - 8:02


La Russie en mesure d’exporter 40 Mt de blé tendre ?

06 mars 2018

Depuis le début de la campagne 2017-2018, les pronostics concernant les exportations russes de blé tendre ne font qu’augmenter.


En juillet 2017, l’USDA tablait sur 30 Mt exportées pour une production de 72 Mt. Huit mois plus tard, les analystes misent désormais sur 36 Mt exportées… Un record absolu pour le pays.

Une performance logistique que peu envisageait en début de campagne

En Russie, lorsque la production de blé augmente, le disponible exportable suit. Et pour cause, la consommation intérieure est globalement stable, à l’exception de l’alimentation animale. Cette dernière a légèrement augmenté ces dernières campagnes en raison du développement des élevages suite à la mise en place de l’embargo entre la Russie et l’Union Européenne.

Avec 84 Mt produites sur cette campagne, l’enjeu pour le pays est de réussir à acheminer le disponible exportable jusqu’aux différents ports des mers Noire, Baltique ou Caspienne. Ce qui signifie parfois déplacer les grains sur plus de 3000 km, par camion, train ou péniche !

Au regard de ce qui avait pu être fait sur les autres campagnes, exporter plus de 30 Mt était vu comme un exploit par les analystes. Mais les Russes ont mis les moyens pour y parvenir et ainsi éviter de se retrouver en fin de campagne avec des stocks trop importants, qu’ils ne sauraient pas vraiment où mettre lorsque la nouvelle récolte arrivera.

Ils ont par exemple mis en place des systèmes de subvention pour acheminer les céréales par train express reliant l’ouest de la Sibérie aux ports d’exportation. On entend aussi dire que le blé est mis dans des bigbags puis transporté dans des wagons destinés à l’usage domestique et enfin mis dans des containers au niveau des ports ! Tous les moyens sont bons, même les plus « exotiques », pour acheminer les céréales jusqu’aux ports. Qui plus est, ils ont également bénéficier d’un climat plus clément que d’ordinaire qui leur a permis de charger des céréales même pendant les mois les plus froids de l’année.

Vers un nouveau record d’exportations

Donc les données d’exportations à la mi-février ont de quoi faire tourner la tête. 26,5 Mt de blé tendre sont sorties des ports russes (figure 1), ce qui signifie que le pays a chargé en moyenne 3,3 Mt de blé par mois !

En moins de 8 mois, les Russes ont expédié presque autant de blé que sur la campagne complète 2016/2017. Durant les mois de janvier et février les chargements ont bien sûr baissé à cause du climat, mais pas autant que sur les autres campagnes. Près de 5 Mt de blé ont tout de même pu être chargé sur janvier et février.

Atteindre les 40 Mt d’export signifierait que le pays devrait exporter sur les 4 mois restants à un rythme de 3,4 Mt par mois. Cela paraît très élevé, car les blés viennent de plus en plus loin et notamment des régions de Russie Centrale, Volga et Sibérie... Mais les Russes ont su nous surprendre sur cette campagne !

Il serait cependant plus raisonnable de parler de pronostics d’export autour des 37/38 Mt à la fin de la campagne 2017-2018. La Russie dépasserait alors son record de l’an passé de 10 Mt !

Du blé russe davantage présent en Asie et en Afrique

L’Egypte et la Turquie restent les principaux clients des blés russes (figure 2). En revanche sur la campagne 2017-2018, les Russes sont très présents en Asie : le Bangladesh, l’Indonésie et le Vietnam ont importé plus de 3 Mt, contre 1,4 Mt sur la campagne complète 2016-2017.

Ils sont aussi très présents sur les marchés traditionnels des blés français, et notamment au Maroc et en Afrique de l’Ouest, grappillant de plus en plus de parts de marché


France Export Céréales
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par zarouf le Mer 7 Mar - 9:42

Intéressant tes news.
La Russie met le turbo, on est des nains à côté.
Parait qu'ils vont se mettre au bio , il va nous rester quoi en France ?
avatar
zarouf
Agrinaute d'or

Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Agrimarne le Mer 7 Mar - 11:13

zarouf a écrit:Intéressant tes news.
La Russie met le turbo, on est des nains à côté.
Parait qu'ils vont se mettre au bio , il va nous rester quoi en France ?

Je ne retrouve plus l'article ,"objectif 25% de blé bio " , en plus avec des terres vierges !!
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par bibi43 le Mer 7 Mar - 12:07

Agrimarne a écrit:
zarouf a écrit:Intéressant tes news.
La Russie met le turbo, on est des nains à côté.
Parait qu'ils vont se mettre au bio , il va nous rester quoi en France ?

Je ne retrouve plus l'article ,"objectif 25% de blé bio " , en plus avec des terres vierges !!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
bibi43
Agrinaute d'or

Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Agrimarne le Mer 7 Mar - 12:44

Non ,ce n'est pas cet article ,mais un ministre Russe qui annonce une production bio ,sans la moindre réglementation dans son pays
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par ari21 le Mer 7 Mar - 12:48

et la traçabilité du blé russe "bio" dub 

bin, on s'en fout, du moment que c'est marqué bio...........................

un peu comme le quinoa bio d'Amérique du sud, avec insecticide sur la ligne de semis, puis insecticide en végétation, mais il est estampillé "bio", alors, pas de pb..............

ari21
Agrinaute d'or

Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Agrimarne le Mer 7 Mar - 12:58

ari21 a écrit:et la traçabilité du blé russe "bio" dub 

bin, on s'en fout, du moment que c'est marqué bio...........................

un peu comme le quinoa bio d'Amérique du sud, avec insecticide sur la ligne de semis, puis insecticide en végétation, mais il est estampillé "bio", alors, pas de pb..............

Pour moi à cette date le label rouge ,pour ne citer que lui ,est bien plus sérieux que l'étiquette bio ..........moi en Fr ,j'ai des preuves de ce laxisme que je refuse

Pour le blé bio Russe ,ça va être assez rapidement vérifiable  , et c'est facile pour eux ,il est bio vu le peu d'interventions sur une culture avec des terres vierges .


Dernière édition par Agrimarne le Mer 7 Mar - 12:59, édité 1 fois
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par forbo17 le Mer 7 Mar - 12:58

zarouf a écrit:Intéressant tes news.
La Russie met le turbo, on est des nains à côté.
Parait qu'ils vont se mettre au bio , il va nous rester quoi en France ?

La Russie ne met pas le turbo.
Elle fait le job d'une maniere qui commence à redevenir professionnelle, comme elle n'aurait jamais dù cesser de le faire. Car il y a 50 ans, la russie c'etait déjà ça.
Le potentiel de la Russie, quand elle metra vraiment le turbo, ce sera bien autre chose que ça.
Attendons que Soufflet Agriculture leur distribue plus d'engrais qualitatif, et plus de génétique moderne.
Attendons que les usines Horsch, Claas et autres, récement construites en Russie, prennent leur vrai cadence de production de materiel au top.
Attendons que la Russie ait remi en culture les millions d'ha qui ont été en friche pendant 1 quart de siecle...


Nous, à coté, nous ne sommes pas des nains.
Nous sommes des branleurs bourgeois désorganisés passifs et torpillés par nos hommes politiques utopiques, qui vivons sur les acquis, et dans l'illusion de la grandeur du passé des la génération précédente.
J'habite à 50 km d'un port international en eau profonde, au milieu d'un territoir de plusieurs centaines de km qui sort 7 T /ha de blé tous les ans, et 10 T / ha de maïs.
Nos concurrents les Russes réveraient de pareil positionnement. Nous avons tout pour réussir, mais nous allons trouver le moyen decrever de faim, assis sur une montagne de victuaille, simplement par incompétence et conservatisme.
Bravo la France, et bravo l'Europe...


Dernière édition par forbo17 le Mer 7 Mar - 13:14, édité 1 fois
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par etaisere le Mer 7 Mar - 13:00

voilà un pays qui fait tout pour ce developper......
avatar
etaisere
Agrinaute hors compétition

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Agrimarne le Mer 7 Mar - 13:01

+1 Forbo ,on va souffrir
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par kermitt le Mer 7 Mar - 13:11

manquerait plus qu'on perde le mondial de foot et tout est foutu pour toujours .




avatar
kermitt
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par grumpy le Mer 7 Mar - 14:46

forbo17 a écrit:
Le potentiel de la Russie, quand elle metra vraiment le turbo, ce sera bien autre chose que ça.
Attendons que Soufflet Agriculture leur distribue plus d'engrais qualitatif, et plus de génétique moderne.
Attendons que les usines Horsch, Claas et autres, récement construites en Russie, prennent leur vrai cadence de production de materiel au top.
Attendons que la Russie ait remi en culture les millions d'ha qui ont été en friche pendant 1 quart de siecle...

Je ne crois pas qu'ils aient besoin de tout cela.
- La génétique adaptée à leur territoire et climat n'est probablement pas celle de l'Europe de l'Ouest. (d'ailleurs, il semble qu'ils aient mis le paquet pour s'en occuper eux même de la génétique).
- Ils n'ont pas non plus besoin d'engrais sophistiqués, juste apporter les doses suffisantes d'engrais "classiques" qui existent déjà chez eux.
- dans leur contexte climatique, il serait illusoire et dangereux de viser 7 - 8 t/ha.
- Ont ils besoin de matériel de très haute technicité? Je pense qu'ils ont surtout besoin de solide (rustique) à grand débit.

grumpy
Agrinaute d'or

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par forbo17 le Mer 7 Mar - 17:01

grumpy a écrit:
forbo17 a écrit:
Le potentiel de la Russie, quand elle metra vraiment le turbo, ce sera bien autre chose que ça.
Attendons que Soufflet Agriculture leur distribue plus d'engrais qualitatif, et plus de génétique moderne.
Attendons que les usines Horsch, Claas et autres, récement construites en Russie, prennent leur vrai cadence de production de materiel au top.
Attendons que la Russie ait remi en culture les millions d'ha qui ont été en friche pendant 1 quart de siecle...

Je ne crois pas qu'ils aient besoin de tout cela.
- La génétique adaptée à leur territoire et climat n'est probablement pas celle de l'Europe de l'Ouest. (d'ailleurs, il semble qu'ils aient mis le paquet pour s'en occuper eux même de la génétique).
- Ils n'ont pas non plus besoin d'engrais sophistiqués, juste apporter les doses suffisantes d'engrais "classiques" qui existent déjà chez eux.
- dans leur contexte climatique, il serait illusoire et dangereux de viser 7 - 8 t/ha.
- Ont ils besoin de matériel de très haute technicité?  Je pense qu'ils ont surtout besoin de solide (rustique) à grand débit.

Tout à fait.
En ce qui concerne la génétique, j'ai parlé de génétique moderne, pas de génétique de l'europe de l'ouest.
J'ai parlé d'engrais de qualité, pas d'engrais sophistiqué = de l'urée de base, mais de bonne qualité pour une balistique correcte à 15 km/h et sur 36/40 m
Pourquoi serait il dangereux de viser 7-8 T dans leur climat ? Si les hivers se présentent de moins en moins risqués, notamment au Sud de la zone, quand on est posé sur un de sol très fertile de plusieurs metres, la stratosphere c'est 12 T.
Pour mémoire, le gazier d'en face avait annocé 6,9 T de moyenne sur 20 000 ha avec 90 U d'N
Je n'ai pas parlé de materiel de haute technicité, mais de materiel au top, dans le sens de materiel qui débite sans etre en panne 1 jour sur 2.
De toute maniere, vu les compétences moyennes de leurs chauffeurs, ce n'est pas de la technicité qu'ils leur faut, mais de l'efficacité simple et durable.

Enfin, je ne vois pas en quoi la Russie differe de la France sur l'essentiel de ces points.
La difference n'est peut etre que au niveau du pragmatisme des Russes.
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Faby le Mer 7 Mar - 17:33

La différence entre la Russie et l'Europe c'est les coûts de production les débit de chantier la taille des parcelles la main d'oeuvre tous à fond que le coût de production et bien moindre que chez nous
D'ailleurs d'ici peu ils ne vont faire des rendements tout à fait correct j'ai pour mission de faire monter a 90 quintaux le rendement dans une ferme là bas
avatar
Faby
Agrinaute hors compétition

Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par grumpy le Mer 7 Mar - 17:55

forbo17 a écrit:

Pourquoi serait il dangereux de viser 7-8 T dans leur climat ? Si les hivers se présentent de moins en moins risqués, notamment au Sud de la zone, quand on est posé sur un de sol très fertile de plusieurs metres, la stratosphere c'est 12 T.
Pour mémoire, le gazier d'en face avait annocé 6,9 T de moyenne sur 20 000 ha avec 90 U d'N

.

Pour ça, il faudrait trouver des blés qui continuent de pousser à plus de 30°. C'est pas gagné.
Leur facteur limitant (en céréales), c'est le climat.
- Parfois le gel quand il arrive avant la couverture neigeuse.
- plus souvent, les températures trop élevées au printemps - début été.

Si en france, Faby et ses voisins font les meilleurs rdt en blé, ce n'est pas seulement parce qu'ils ont 5 m de limons, c'est aussi et surtout qu'ils n'ont jamais de dégâts de gel, très rarement plus de 25°, jamais trop sec (climat + sol)... Bref, le plus long cycle de végétation actif.

grumpy
Agrinaute d'or

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par forbo17 le Mer 7 Mar - 18:12

Faby a écrit:La différence entre la Russie et l'Europe c'est les coûts de production les débit de chantier la taille des parcelles la main d'oeuvre tous à fond que le coût de production et bien moindre que chez nous
D'ailleurs d'ici peu ils ne vont faire des rendements tout à fait correct j'ai pour mission de faire monter a 90 quintaux le rendement dans une ferme là bas

Les couts de production, c'est l'alibi d'un systeme français à la derive.
La main d'oeuvre n'est pas cher, mais pour une qualité pas élevée non plus, donc match nul.
Dans un environement comme chez Agrimarne, qu'est ce qui empecherait de travailler comme en Russie ? dub rien, strictement rien, si ce n'est le cerveau psycho rigide des paysans français habitués à la réussite sans peril.
Si Agrimarne et ses voisins de commune peut se la jouer à la Russe, alors je ne suis pas loin de pouvoir le faire aussi chez moi.
Si je ne suis pas loin de me la jouer à la Russe avec mes voisins de la commune, alors plus de la moitié de la France le peut aussi.
Par contre, l'image d'Epinale de Martine à la ferme va en prendre un sacret coup...
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Agrimarne le Mer 7 Mar - 18:46

Vu que je suis dans ta réflexion ,il y a des années en face ,j'ai mis ,un homme 400ha ,j'ai eu droit à une volée de bois vert ,mais si le parcellaire est correct ,il me manque pour me la jouer Russe ,200ha car 1200 c'est facile à faire à 3 agris avec pas beaucoup plus de matos ,un cout en céréales vers les 110€ ,130€ rendu Rouen ,c'est possible
Le Russe est à 80€ + 60€ rendu mer noire .

Simple réflexion irréaliste à cette date OK .
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par troll le Mer 7 Mar - 19:42

pour être allé en Ukraine et en Russie, on ne joue pas dans la même division.
beaucoup de très grandes parcelles, quand elle fait 200ha !il n'y a pas de voisin , une route ,deux rangées d'arbre ,et un chemin.
nous on fait des heures ,eux des ha.
gros potentiel , quand ils sauront produire ,on sera mal.
avatar
troll
Agrinaute d'argent

Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Agrimarne le Mer 7 Mar - 19:54

+1 @Troll ,il y a un potentiel énorme à l'Est ,on ne veut pas y croire ,on reste la tête dans le sable , moi comme les autres je ne me sent pas capable de résister ,j'ai peur pour mon successeur , mon gamin .
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Bertrand62 le Mer 7 Mar - 20:34

+10000 avec Troll et Agrimarne!!!

Ils le disent aux même à l'Est: ils ont le capital pour produire à pas cher, et ce sont souvent les Français qui vont investir dans ces fermes qui les font fructifier...
Quand les autochtones auront retenus la leçons, on sera à la ramasse avec nos entretiens paysagers!!!

Bon, tout les secteurs ne se ressemblent pas...

Bertrand62
Agrinaute hors compétition

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par bibi43 le Mer 7 Mar - 20:57

forbo17 a écrit:C'est une "mauvaise" nouvelle qui ne surprend guere.
Heureusement, demain, nous exporterons du bio à tout va.
Du bio à prix cassé, par contre...
pense plutôt a toi ,plutôt qu'au bio ,,,
avatar
bibi43
Agrinaute d'or

Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par forbo17 le Mer 7 Mar - 21:01

bibi43 a écrit:
forbo17 a écrit:C'est une "mauvaise" nouvelle qui ne surprend guere.
Heureusement, demain, nous exporterons du bio à tout va.
Du bio à prix cassé, par contre...
pense plutôt a toi ,plutôt qu'au bio ,,,  

Mais je pense à moi, heureusement.
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par troll le Mer 7 Mar - 21:10

Bertrand62 a écrit:+10000 avec Troll et Agrimarne!!!

Ils le disent aux même à l'Est: ils ont le capital pour produire à pas cher, et ce sont souvent les Français qui vont investir dans ces fermes qui les font fructifier...
Quand les autochtones auront retenus la leçons, on sera à la ramasse avec nos entretiens paysagers!!!  

Bon, tout les secteurs ne se ressemblent pas...

le capital pas sur ,du moins pas encore.    oups  
en Ukraine en 2008 (en même temps c'était la crise),visité une ferme qui avait ensemencé que 600 ha ,il restait 600 qui n'avait pas été ensemencé faute de moyen.   ouioui  
vu son blé qui n'avait eu que 100 kg  d’ammonitrate (trop cher pour en mettre plus) mais il était beau quand même .
depuis ça a du évolué.
avatar
troll
Agrinaute d'argent

Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Mer 7 Mar - 22:38

Oui, en mai 2012, j'au=i vu des blés en Ukraine qui ressemblaient bien aux nôtres !
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Sam 10 Mar - 9:14

Fiches produits FranceAgriMer

Céréales
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Viande bovine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fruits
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Protéagineux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Légumes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oeufs de consommation
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oléagineux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pommes de terre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sucre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ovins
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Volailles de chair
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Porcs
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Apiculture
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lait de vache (en anglais)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Mer 28 Mar - 7:20


Au Cameroun, les blés français se font plus rares

27 mars 2018

Traditionnellement, le Cameroun importe du blé français pour la fabrication de farine, qui sert à hauteur de 60 % pour la production de pain et à 40 % pour celle de beignets. Grâce à une bonne adéquation matière première/produit fini et une qualité de service, l’origine française représentait, il y a encore 5 ans, plus de 80 % de l’approvisionnement du pays. Depuis deux campagnes, la concurrence russe change la donne.


Une compétition plus importante et une qualité en baisse

Les blés canadiens et allemands sont régulièrement importés par les meuniers camerounais pour leur fort niveau de protéines. Ils sont complémentaires des blés français et n’entrent pas en concurrence directe avec eux. Cependant, en 2016/2017, les blés russes sont arrivés en quantité importante sur le marché camerounais. Leurs caractéristiques qualitatives sont proches de l’origine française et les meuniers ont donc le choix !

Sur la première moitié de la campagne 2017/2018, le schéma s’est reproduit et le blé russe a été importé en masse : ils représentent 48 % de l’approvisionnement du pays contre 34 % pour l’origine française. Deux raisons majeures expliquent ce phénomène :
- Les blés russes ont inondé le marché mondial, forts d’une production record de bonne qualité, avec un niveau de prix très compétitif.
- Une partie des meuniers camerounais a testé le blé français en début de campagne et n’a pas été satisfait par sa qualité. Par conséquent, certains moulins ont arrêté leurs achats d’origine française au profit de l’origine russe.

A cela se rajoute un environnement très concurrentiel. Le pays est largement en surcapacité d’écrasement et les meuniers se livrent une véritable guerre. Pour conserver leurs clients, les meuniers se doivent d’avoir une qualité de farine régulière et d’être au meilleur prix. Par conséquent, après avoir testé le blé russe, les meuniers ont perçu un rapport qualité/prix très satisfaisant et ils continuent de s’approvisionner avec cette origine.

Comment sont perçus les blés français et russe par les utilisateurs camerounais ?

Les meuniers camerounais trouvent que le blé français est plus facile à travailler que le blé russe. Ce dernier a un grain plus dur (« hard ») qui complique le réglage des moulins et le conditionnement des blés. Qui plus est, l’origine française présente un meilleur rendement en farine.

En revanche, le blé français demande un coût de correction plus élevé. Pour compenser ses faibles protéines, les meuniers apportent en plus du gluten, et cela augmente le coût de revient de la farine. Les blés russes, plus protéinés, requièrent un apport moins important en améliorants. Et grâce à ce taux plus élevé, les meuniers locaux peuvent acheter moins de blés canadiens et allemands très protéinés et plus onéreux.

Pour la campagne 2017/2018, malgré les qualités du blé français et sa proximité, une importante partie des meuniers s’approvisionne en Russie. Pour reconquérir ce marché, il faut que les blés français reviennent à des niveaux de qualité comparable aux campagnes antérieures !



Margaux VERDIER (France Export Céréales)
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par tof le Mer 28 Mar - 8:32

Résumé ?
On fait comment ?
Les Russes ne doivent pas avoir les même outils de pilotage de l'azote que nous ... 38836
avatar
tof
Agrinaute hors compétition

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Bastien le Mer 28 Mar - 9:08

C'est plus une histoire de prix d'achat du blé que de protéine à mon avis
Mais ça fait mieux de causer technique boulangère que prix.

De plus les russes ont une logistique impressionnante maintenant
avatar
Bastien
Agrinaute hors compétition

Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par grumpy le Mer 28 Mar - 10:04

tof a écrit:Résumé ?
On fait comment ?
Les Russes ne doivent pas avoir les même outils de pilotage de l'azote que nous ... 38836

Pas sûr que l'essentiel de l'explication soit là. dub
Il n'y a pas que la dose d'azote qui influe sur le taux de prot.
Il y a aussi les variétés, le cycle de végetation (climat) et le rdt final.
Rien qu'à l'échelle France, il semblerait que les taux de prot soit plus élevés en climat continental qu'en climat océanique. (à confirmer par le ou les spécialistes)

grumpy
Agrinaute d'or

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par le ghis le Mer 28 Mar - 10:34

Les camerounais n'ont qu'a venir chez moi pour se fournir. je n'ai pas fait partir un camion à moins de 13.5 de prot.
pas vendu plus cher que du 12.5, par ailleurs dub
avatar
le ghis
Agrinaute hors compétition

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par tof le Mer 28 Mar - 13:50

grumpy a écrit:
tof a écrit:Résumé ?
On fait comment ?
Les Russes ne doivent pas avoir les même outils de pilotage de l'azote que nous ... 38836

Pas sûr que l'essentiel de l'explication soit là.  dub
Il n'y a pas que la dose d'azote qui influe sur le taux de prot.
Il y a aussi les variétés, le cycle de végetation (climat) et le rdt final.
Rien qu'à l'échelle France, il semblerait que les taux de prot soit plus élevés en climat continental qu'en climat océanique. (à confirmer par le ou les spécialistes)
Le terroir aussi
Il y a bien des terroirs à blé améliorant par secteurs d'une même région
avatar
tof
Agrinaute hors compétition

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Mer 28 Mar - 18:21

le ghis a écrit:Les camerounais n'ont qu'a venir chez moi pour se fournir. je n'ai pas fait partir un camion à moins de 13.5 de prot.
pas vendu plus cher que du 12.5, par ailleurs dub
Il est devenu là le problème. La concurrence est devenue tellement forte que nous n'avons plus de plus values sur la protéines. Aujourd'hui, des teneurs en protéines élevées nous autorisent juste à pouvoir nous présenter sur les marchés, rien de plus. Et une fois sur les marchés, nous ne passerons qu'en vendant au prix russe.
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par grabouille le Mer 28 Mar - 19:58

les silos ont du mal a se vider ici surtout en blé dub dub
avatar
grabouille
Agrinaute hors compétition

Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Mer 28 Mar - 20:08

Et dans la France entière aussi ... Oui, du blé !
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par grabouille le Mer 28 Mar - 20:16

en+ ils ont du mal a avoir des trains......
jai vidé 350 to aujourd'hui grace a un train partit lundi ......
avatar
grabouille
Agrinaute hors compétition

Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Mer 28 Mar - 20:23

Et en plus le réseau ferré secondaire se délabre ... à l'inverse du russe qui se rénove !
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par grabouille le Mer 28 Mar - 20:33

yes...... dub
on comprends par cette aspect ....simple, nos inquiétudes par rapport a notre avenir
avatar
grabouille
Agrinaute hors compétition

Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Bastien le Mer 28 Mar - 21:00

amDBs9 a écrit:Et en plus le réseau ferré secondaire se délabre ... à l'inverse du russe qui se rénove !

c'est les utilisateurs qui doivent payer les rénovations.....
avatar
Bastien
Agrinaute hors compétition

Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Mer 11 Avr - 18:54


L'activité de fret ferroviaire est « affaiblie », notamment le transport de céréales

10 avril 2018

A l’heure du débat sur le « nouveau pacte ferroviaire », l'activité du fret est « affaiblie » par le conflit social.


« La grève se poursuit. C'est une difficulté pour nos concitoyens (...). Je pense aussi aux conséquences sur notre activité de fret ferroviaire affaiblie par les perturbations présentes et annoncées », a déclaré Elisabeth Borne, ministre des Transports à l'Assemblée nationale en ouverture des débats sur le projet de loi pour « un nouveau pacte ferroviaire », le 9 avril.

La grève à la SNCF perturbe en particulier la filière céréalière. Cérévia, union de coopératives en Bourgogne, Franche-Comté et Rhône-Alpes, déplore 17 trains annulés depuis le début du conflit. L’inquiétude grandit sur la capacité à honorer les commandes. Philippe Pinta, président de l’AGPB (producteurs de blé), rapporte que les organismes stockeurs évaluent les surcoûts occasionnés par la grève « entre 5 et 20€ la tonne » selon les cas.

Ces grèves ajoutent aux difficultés que traverse structurellement le fret ferroviaire. L'une d'elles est la concurrence avec le transport routier. « La baisse constante du fret doit nous mobiliser », a affirmé E. Borne. Le 3 avril sur RMC, la ministre avait évoqué la possibilité de faire payer les poids lourds s'agissant du financement des infrastructures de transports. Et pour compenser le transport routier français, elle affiche son souhait de « rétablir une concurrence loyale et de mener une lutte déterminée contre le dumping social dans le transport routier de marchandises ».


Clio RANDIMBIVOLOLONA (AGRA Presse)
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par forbo17 le Mer 11 Avr - 20:17

Bon article, mais c'est encore une bonne blague à la française !

Sans déconner, ça fait 15 ans que la logistique ferroviere se dégrade, grace à la SNCF, et l'ouverture des frontieres sociales pour le transport routier a bien été accepté par les differents parlements français successifs, sans veritables remises en question...

Et maintenant, on découvre le résultat de 15 ans d'utopie franco française...  
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Jeu 12 Avr - 19:21


L’export de blé vers l’UE passe devant les pays tiers

11 avril 2018

FranceAgriMer a révisé le 11 avril de 400 000 t à la hausse les exportations 2017-2018 de blé tendre vers l’UE, qui dépassent celles vers les pays tiers, abaissées de 200 000 t, des chiffres « sous réserve » compte tenu de la grève à la SNCF.


L’établissement national prévoit 8,9 Mt de blé tendre à destination de l’Union européenne et 8,3 Mt à l’international, qui habituellement apparaît en tête.

Si les perspectives sont « moins favorables » sur le marché mondial, dominé par l’origine russe, elles bénéficient en intra-communautaire du « regain de compétitivité du blé tendre par rapport aux autres céréales », a indiqué le chef de l’unité grains et sucre Marc Zribi.

Mais ces prévisions ne vaudront que « sous réserve que les marchandises puissent circuler », a souligné Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréales. La grève SNCF entraîne « des perturbations qui inquiètent aujourd'hui les vendeurs pour expédier, les ports pour exporter et les amidonniers, meuniers pour transformer », dont certains « commencent à sentir des difficultés d’approvisionnement », selon lui.


Jean-Christophe DETAILLE (AGRA Presse)
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par amDBs9 le Ven 13 Avr - 14:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par forbo17 le Ven 13 Avr - 20:03

amDBs9 a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une lumiere vient de s'allumer dans mon cerveau !
Ces chiffres totalisant les surfaces, ne distinguent pas les surfaces conventionnelles des surfaces bio, n'est ce pas ?

Quand on annonce 5 millions d'ha de blé tendre en france, c'est "y compris le blé bio" ?

Et pareil pour les rendements ?
75 qx de moyenne france pour 1 ha de blé, c'est "y compris le bio ? "

Avec un obejectif de 15 % de SAU bio pour 2022, il va falloir apprendre à lire entre les lignes de ce tableau, non ? dub
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: News économie et marchés agricoles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum