Les Agrin@utes: le Forum de l'Agriculture Francophone.
Bonjour
Si vous vous connectez pour la première fois à ce forum, merci de bien vouloir passer par la rubrique dédiée aux nouveaux arrivants pour lire les conditions et vous présenter avant de poster.
Petites annonces

Un maïs nouveau...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 2 Sep - 13:23

Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Je cultive du maïs depuis plusieurs années (sur des petites surfaces, je ne suis pas agriculteur à proprement parler, je cultive disons des grands jardins), non pas des hybrides modernes mais des variétés anciennes, que ce soit des vieilles variétés américaines, d'autre péruviennes, ou encore de pays de l'est....j'ai également cultivé des géants de 5.50mde haut...mais pas adaptés à notre climat. Je me suis aussi spécialise dans la culture des potirons géants, etc...

Deux variétés anciennes de maïs que je cultivais se sont croisées car cultivées ensembles il y a quelques années, côte à côte, une très rustique mais peu productive, l'autre très productive mais sensible au vent et à la sècheresse. J'ai constaté un résultat très intéressant, car l'hybride obtenu était à la fois costaud et productif. C'était au départ involontaire, donc.

J'ai pensé que ça valait le coup d'en faire une variété pure en faisant des sélections, car ça me semble beaucoup plus intéressant que les hybrides que l'on vous "oblige" à cultiver. J'ai donc ressemé les graines de cet hybride sur 500m² ce printemps, pour sélectionner ceux qui reproduiraient les mêmes caractères que l'hybride. Je suis donc à la génération F2, la plus irrégulière il me semble, mais ça fonctionne, des dizaines d'épis ont reproduits les caractères le l'hybride....et c'est très prometteur...

La différence majeure avec les hybrides modernes, c'est le système racinaire, bien plus fort (hérité du parent femelle), qui permet à la plante de trouver elle même son eau et de chercher des nutriments plus en profondeur. Je sélectionne également sur la résistance au vent et aux maladies. J'ai toujours laissé mes variétés exposées aux agressions extérieures; ce qui les a encouragé à devenir plus fortes, et je ne récoltais de toutes façons que les épis des plants les plus résistants.

Voici les premiers caractères que je peux donner de la plante : environ 2.50 de haut (c'est une variété que je sélectionne que pour le gain, je ne cherche pas la hauteur), un épi par plante, 12 rangs de 50 grains minimum, des grains assez gros et plus plats que les maïs standards; je ne déterminerai le PMG que dans quelques semaines mais il doit être assez important. La longueur de l'épi avoisine 35cm, j'en ai mesuré un à 37 cm sans les spathes.

Je vais devoir continuer les sélections, déterminer l'indice de précocité, le PMG, etc, mais en attendant, c'est productif, sans irrigation, avec peu d'intrants, sans pesticides, ça tient le vent, c'est assez précoce pour mon secteur, et ça va devenir une variété dont on pourra réutiliser les semences indéfiniment...j'ai pensé que ça intéressera ceux qui en ont marre de racheter leur semences tous les ans.

Cette variété me servira à moi-même, indéfiniment, pour nourrir mes animaux et faire de la farine, mais vu son potentiel je veux faire la faire connaitre pour ceux que ça intéresserait, sachant que je compte pas la breveter, je veux en faire une semence libre, pour qui en veut...d'autant qu'avec les changements météorologiques, dont des sècheresses qui deviennent de plus en plus forte et fréquentes, les variétés qui savent faire un fort système racinaire seront forcément utiles, voir indispensables.

Je ferai des photos dans l'après midi, j'aurai aussi des questions à vous poser, et un service à demander à ceux qui cultivent du maïs Wink


GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas


Re: Un maïs nouveau...

Message par kermitt le Sam 23 Déc - 13:54

Fly49 a écrit:Les variétés de mais y'en a des quantités en tout cas bien plus qu'un curé pourrait en bénir. elles sont travaillées de manière reproductibles sur une longue période, et en diverses conditions. La t'es un peu comme le gars qui avec 2000 euros aurait construit une bagnole en six mois dans son garage qui nous expliquerait de Merco ou BMW c'est de la merde.    

y nous explique simplement que Merco ou Bmw c'est trop cher pour ce que c'est .

nuance .

ex : ma varièté de bett en champs d’essais suivant la pub fait 127 T j'en fait 90 ... dub


Dernière édition par kermitt le Sam 23 Déc - 13:56, édité 1 fois
avatar
kermitt
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Barbu le Sam 23 Déc - 13:54

chez moi beaucoup de nouveaux convertis au bio se ruent sur le mais pop en ensilage pour les Vl et pourtant ils sont pas tous à la conf dub

Barbu
Agrinaute d'or

Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par tiantian le Sam 23 Déc - 14:10

Barbu a écrit:chez moi beaucoup de nouveaux convertis au bio se ruent sur le mais pop en ensilage pour les Vl et pourtant ils sont pas tous à la conf dub  
Ici aussi mais je n'ai encore pas vu de résultats ,peut être debut 2018 .Celui que je connais a pour projet d'en faire une 30 ha .
avatar
tiantian
Agrinaute d'or

Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 14:43

C'est vrai que c'est pas mal cadenassé, chez nous...

Je sais qu'il existe énormément de variété différentes, j'en ai même trouvé une qui se récolte 50 jours après le semis !

Même si j'utilise déjà ma variété pour mon usage (élevage de carpes koï, poules, cochon nain, etc) ce que je fais c'est essayer de démontrer que l'on peut trouver un bon équilibre entre deux types de maïs très différents : Les hybrides au fort potentiel, mais qui sont des plantes de très mauvaises qualités qui ne produisent pas sans nitrates et parfois pas du tout sans irrigation, en plus du prix des semences, et de l'autre côté les variétés anciennes, au potentiel souvent limité mais d'une rusticité souvent forte et parfois incroyable, je dispose de génétiques de maïs qui résistent mieux à la sècheresse que les adventices qui poussent autour !

Et au final j'ai trouvé un bon compromis entre les hybrides et les vieilles variétés, avec ma variété qui est pour le moins honorable en terme de productivité (des épis jusque 38 cm, je rappelle), avec juste un travail du sol superficiel avant semis, pas de nitrates ni pesticides ni irrigation. Et tout cela n'est pas de la théorie de salon la productivité d'un hybride avec la rusticité d'anciennes variétés, vous voyez bien que ça existe.

Bastien : je n'en fait que de petites surfaces pour le moment, il ne me faut que quelques centaines de kgs par an pour mon usage. Et j'ai également peu de semences car j'ai beaucoup de critères de sélection, je ne garde que le top du top du top pour chaque génération suivante

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Boustrophedon le Sam 23 Déc - 14:47

GibsonS6 a écrit:

C'est transposable sur autant d'hectares que l'on veut, même si je suppose que ça intéresserait plus des petits producteur en bio que des gros en conventionnel, malheureusement. C'est très dommage car il n'y aurait pourtant pas de raisons qu'un maïs à la fois rustique et productif ne soit pas utilisé sur de grandes surface, tout ça pour des questions d'idéologie et surtout de monopole du marché par les géants de la semence...

D'après toi pourquoi les semences de ferme sont très répandues en céréales à paille et pas en maïs ? C'est de l'idéologie à géométrie variable ?
Si ça se trouve il y a une raison qui t'échappe.
avatar
Boustrophedon
Agrinaute de bronze

Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 15:19

Boustrophedon a écrit: D'après toi pourquoi les semences de ferme sont très répandues en céréales à paille et pas en maïs ? C'est de l'idéologie à géométrie variable ?
Si ça se trouve il y a une raison qui t'échappe.

Non, la raison ne m'échappe pas, au contraire je la connais et je la trouve révoltante, tous les paysans d'ailleurs devraient être révoltés.

La différence entre les céréales à paille et le maïs, c'est la différence entre l'allogamie et l'autogamie. Le maïs est allogame, ça permet de facilement le faire dégénérer pendant des années par autopollinisation avant le croisement, ce qui fait que seule la première génération est viable (F1), ensuite il dégénère si on le ressème. Ce qui oblige à racheter les semences tous les ans, et c'est un marché qui rapporte tellement de milliards (des sommes inouïes, je t'assure) que les semenciers font tout pour garder le monopole sur ce marché extrêmement juteux, en essayant de faire disparaitre les variétés anciennes et en faisant passer des lois pour obliger l'achat d'hybrides. Car il commence à être de notoriété publique que les semenciers filent d'énormes pots de vin aux politiques...

Bien sûr les zozos du gnis, de l'inra et autres qui sont à la botte de monsanto et compagnie, ont pour mission de faire croire au monde que les hybrides sont indispensables, notamment pour des questions de "sécurité alimentaire", raison pour laquelle il est nécessaire d'en racheter tous les ans....mais il faut dire qu'ils sont vite à cours d'arguments car il n'en ont pas de valables ...

Je peux t'assurer que si ils avaient réussi à faire pareil avec les plantes autogammes comme le blé ou l'orge, tes semences tu devrais également les acheter tous les ans, et au prix fort bien entendu...

Comment je pourrais être certain de ce que je dis ? C'est simple, si les hybrides de maïs étaient si bien et qu'il n'était pas question de pognon et de monopole, les agriculteurs auraient tout simplement le droit de faire eux mêmes leurs hybrides...


GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Fly49 le Sam 23 Déc - 15:47

c'est vrai que c'est pas comme si l'orge ou le blé hybride existaient...
avatar
Fly49
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 15:56

GibsonS6 a écrit:

Bien sûr les zozos du gnis, de l'inra et autres qui sont à la botte de monsanto et compagnie, ont pour mission de faire croire au monde que les hybrides sont indispensables, ...

Attention aux propos diffamatoires exprimés en public d'autant plus sans la moindre preuve ... Ca peut aller chercher loin et te couter plus qu'un sac de maïs violet ...
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 16:02

Ces blés et orges hybrides peuvent être ressemés avec peu de perte, l'hybridation du maïs, elle, permet de le faire dégénérer très fortement à la génération F2 .

Un blé qui perdra quelques % à la génération F2 et plus vaudra plus le coup d'être ressemé que d'être racheté, c'est pour cette raison qu'ils ne peuvent pas justifier -en tout cas faire semblant- l'obligation de rachat des semences.

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par pti nikos le Sam 23 Déc - 16:07

Que tu resème un blé ou un mais hybride, tu perds toujours l'effet d'hétérosis. Donc dans les 2 cas, une perte qui n'est pas forcement moindre en blé dub
avatar
pti nikos
Agrinaute hors compétition

Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 16:10

amDBs9 a écrit:
GibsonS6 a écrit:

Bien sûr les zozos du gnis, de l'inra et autres qui sont à la botte de monsanto et compagnie, ont pour mission de faire croire au monde que les hybrides sont indispensables, ...

Attention aux propos diffamatoires exprimés en public d'autant plus sans la moindre preuve ... Ca peut aller chercher loin et te couter plus qu'un sac de maïs violet ...

Ils ont visiblement des agents secrets sur le forum Quel meilleur moyen après tout pour avoir le contrôle sur les idéologies ?

Mais on a la droit de défendre ceux qui défendent la révolution verte sauf si on est agriculteur, là ça n'aurait aucun sens.

Bref

C'est vrai que quand on commence à mettre le doigt là ou ça fait mal ça devient compliqué, hein ! Qui sait, les semenciers vont certainement engager un tueur à gage pour me faire taire et pour que j'arrête mon travail de sélection

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 16:11

Si, justement la perte est moindre en blé, parce que c'est une plante qu'ils n'arrivent pas à faire dégénérer autant que le maïs avant le croisement...donc perte d'hétérosis oui, mais avec bien moins de perte de vigueur pour le blé

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par cochebille le Sam 23 Déc - 16:28

Bien sûr qu'il y a des agents secrets sur le forum, suffit de lire les pseudos, et de voir les avatars   sont quand même pas très malins pour des espions 
avatar
cochebille
Agrinaute hors compétition

Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 16:33

Tu sais, il y a beaucoup de commerciaux et de lobbyistes sur tout type de forum, que ce soit pour faire de la désinformation ou pour mettre en avant un produit...et c'est souvent très efficace !
Je n'accuse personne ici, bien entendu.

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par kermitt le Sam 23 Déc - 16:35

GibsonS6 a écrit:
amDBs9 a écrit:
GibsonS6 a écrit:

Bien sûr les zozos du gnis, de l'inra et autres qui sont à la botte de monsanto et compagnie, ont pour mission de faire croire au monde que les hybrides sont indispensables, ...

Attention aux propos diffamatoires exprimés en public d'autant plus sans la moindre preuve ... Ca peut aller chercher loin et te couter plus qu'un sac de maïs violet ...

Ils ont visiblement des agents secrets sur le forum   Quel meilleur moyen après tout pour avoir le contrôle sur les idéologies ?

Mais on a la droit de défendre ceux qui défendent la révolution verte sauf si on est agriculteur, là ça n'aurait aucun sens.

Bref

C'est vrai que quand on commence à mettre le doigt là ou ça fait mal ça devient compliqué, hein ! Qui sait, les semenciers vont certainement engager un tueur à gage pour me faire taire et pour que j'arrête mon travail de sélection


si tu pouvais te limiter au côté technique sans verser dans des divagations complotistes ça serait mieux pour tout le monde merçi .

nous sommes grands assez pour faire la part des choses vis à vis de ceux qui nous veulent du bien (ou pas )
avatar
kermitt
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 16:38

kermitt a écrit: si tu pouvais te limiter au côté technique sans verser dans des divagations complotistes ça serait mieux pour tout le monde merçi .

nous sommes grands assez pour faire la part des choses vis à vis de ceux qui nous veulent du bien (ou pas )

Tu as raison. mea culpa. Il m'arrive de m'emporter un peu vite avec les sujets qui me révoltent.

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Fly49 le Sam 23 Déc - 16:46

Merde si ça se trouve ce forum a été créé par des suppôts de monsatan pour nous retourner le cerveau. 2254
Vl'a que je psychote maintenant
avatar
Fly49
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par grumpy le Sam 23 Déc - 17:12

GibsonS6 a écrit:
Spoiler:
Non, la raison ne m'échappe pas, au contraire je la connais et je la trouve révoltante, tous les paysans d'ailleurs devraient être révoltés.

La différence entre les céréales à paille et le maïs, c'est la différence entre l'allogamie et l'autogamie. Le maïs est allogame, ça permet de facilement le faire dégénérer pendant des années par autopollinisation avant le croisement, ce qui fait que seule la première génération est viable (F1), ensuite il dégénère si on le ressème. Ce qui oblige à racheter les semences tous les ans, et c'est un marché qui rapporte tellement de milliards (des sommes inouïes, je t'assure) que les semenciers font tout pour garder le monopole sur ce marché extrêmement juteux, en essayant de faire disparaitre les variétés anciennes et en faisant passer des lois pour obliger l'achat d'hybrides. Car il commence à être de notoriété publique que les semenciers filent d'énormes pots de vin aux politiques...

Bien sûr les zozos du gnis, de l'inra et autres qui sont à la botte de monsanto et compagnie, ont pour mission de faire croire au monde que les hybrides sont indispensables, notamment pour des questions de "sécurité alimentaire", raison pour laquelle il est nécessaire d'en racheter tous les ans....mais il faut dire qu'ils sont vite à cours d'arguments car il n'en ont pas de valables ...

Je peux t'assurer que si ils avaient réussi à faire pareil avec les plantes autogammes comme le blé ou l'orge, tes semences tu devrais également les acheter tous les ans, et au prix fort bien entendu...

Comment je pourrais être certain de ce que je dis ? C'est simple, si les hybrides de maïs étaient si bien et qu'il n'était pas question de pognon et de monopole, les agriculteurs auraient tout simplement le droit de faire eux mêmes leurs hybrides...


Je te dis et te redis que je souhaite sincèrement que ça marche pour toi, que tu puisses l'étendre à une surface te permettant d'en vivre dignement, voir même de commercialiser tes semences.

Pour le reste, rien ne n'autorise à prendre les agriculteurs conventionnels pour des ploucs, pas plus qu'à traiter de mafia tout ce qui touche à l'agrofourniture, l'agro-industrie, et la prescription au sens large.
Quand au maïs pop qui pousse sans engrais, c'est sûr qu'avec un seau de fumier à chaque pied, c'est possible.

Je te signale que je suis actuellement à une bonne trentaine de km de Montchevrier (et j'y suis 1/3 de l'année), donc ne raconte pas trop de conneries, je serai capable d'aller vérifier sur place. dub

grumpy
Agrinaute d'or

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 17:15

Oh oui Grumpy vas y et raconte nous l'histoire du gars qui bricole des semences de téosinte dans son garage!!!
Bah, il fait pas de mal non plus ... Il faut des illuminés pour faire avancer la science ... Regarde, Enstein ...
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Pierre31 le Sam 23 Déc - 17:32

Le blé semence fermière plus tu le resème sur tes terres mieux il s’exprime au fil des années.

Maïs hybride :

On pourrait tous ce faire 1 ha ou plus de semence ( en achetant ou pas les semence de première génération aux firmes ), et ce resemer cette semence pour produire des quintaux/ha, ...


A ce jour, il est vrais qu'il y a un marché, même un très gros marché ou certain s'enrichissent pus que d'autres, ....

Moi je produis du maïs de consommation pour l'alimentation du bétail, mes voisins eux produisent du maïs semence et d"autres du maïs semence pour faire les bases, ...  Moi je galère avec les courts mondiaux actuel, eux ont leurs produits indexés sur le marché a terme, ... donc même problème

En résumé, tout le monde travaille, il ce peut que Montauban ou d'autres firmes gagnent plus que nous. Faut pas oublier que certaines firmes disparaissent ou ont de gros problème de résultat financer, ...

Comme dans tout secteur, il y a des haut et des bas, ...

Mr GibsonS, si tu es en mesure de me fournir du maïs indice 550 pour environ 150 qx/ha grain sec/ha, équivalent Pioner P0725 ou P0837, je suis partant pour acheter 2 doses de 50 000 grains en dessous de 120 €/dose.

Si tu n'es pas capable, c'est un signe d'échec car non transposable a d'autres situations que ton nombril ( ton exploitation )

Je suis satisfait quand on me vend une semence qui répond a mes attentes   
Si c'est pas rentable, je change de production, ...

Par contre si c'est foireux, je balance du plomb  buche
avatar
Pierre31
Agrinaute hors compétition

Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 17:49

En France, les populations régionales de maïs bien connues sont « le blanc doré des Landes », « le grand roux Basque », « le maïs jaune de Bade », « la Millette du Lauraguais » et les maïs précoces du Massif Central et des Pyrénées tels que le maïs « Lacaune » et le maïs « Bugard ». Elles sont utilisées pour l’alimentation humaine sous forme de bouillie et de galette, et pour l’alimentation des porcs et des volailles. Les rendements moyens de ces « populations de pays » sont compris entre 8 et 12 quintaux par hectare, et varient beaucoup selon les années.

Perre31, à toi de jouer !

PS = peut être ne le savez vous pas mais la France est le premier exportateur mondial de semences de maïs. Beaucoup de semences sont produites dans les pays de l'est pour le compte de semenciers français.
Là, c'est en Ukraine lors d'un de mes voyages d'affaires ... valentin

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par amDBs9 le Sam 23 Déc - 17:56, édité 1 fois
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par vivanden le Sam 23 Déc - 17:52

8 à 12 quintaux ?

vivanden
Agrinaute hors compétition

Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 17:57

Bin oui, bien sûr ... Veux tu que je poste l'évolution de rdt maïs en France depuis la "nuit des temps" ?
Les variétés hybrides de maïs ont été introduites en France en 1950.



Dernière édition par amDBs9 le Sam 23 Déc - 18:15, édité 2 fois
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 18:01

C'est l'agro-industrie qui vous prends pour des ploucs, pas moi. Ce que je fais avec ma variété de maïs, c'est également politique, en plus le fait d'avoir un certain amusement et une certaine satisfaction à démontrer comment surpasser les hybrides.
Les hybrides de maïs font partie d'un vaste système qui court à l'échec, qui détruit l'agriculture et la planète, c'est cette foutue révolution verte qui je vous le rappelle -et sans trop vouloir toucher ce sujet sensible- est responsable de suicides d’agriculteurs un peu partout dans le monde.

Grumpy : je n'utilise pratiquement pas d'intrant et aucune irrigation d'irrigation ni de pesticides pour faire 200 grammes de maïs par épi. Et ce n'est pas un miracle du tout, c'est juste qu'une vraie variété de maïs a un système racinaire largement assez puissant pour se nourrir seule. Les hybrides, eux, ont un système racinaire très mauvais, ce qui semble être voulu car ça fait vendre du fertilisant. C'est d'ailleurs la différence la plus notable entre un hybride et une vraie variété.
Si tu veux en cous de saison prochaine tu passes me rendre visite de temps en temps, voir comment ma variété se développe. Je peux même semer un hybride à côté pour montrer la différence.

Pierre31 : le maïs aussi, plus tu le ressème et mieux et s'exprime car il s'adapte à ton climat et ton sol, et sur ce point là aussi une variété non hybride est supérieure à un hybride.
Si tu veux du maïs avec un indice bien précis, je pourrais le faire mais peut être pas avec une grande précision, je sais pas. Parce que les indices ça ne sert pas à grand chose, de toutes façons. Par contre je te vendrais une vraie variété que dont tu deviendra propriétaire et que tu pourras ressemer, et pour beaucoup moins cher qu'un hybride...parce que je ne suis pas un escroc et que je ne compte pas breveter ma variété


Dernière édition par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 18:09, édité 1 fois

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Pierre31 le Sam 23 Déc - 18:01

Pour information faire du maïs en dessous de 12 ts/ha ( et pas 12 qx/ha ), n'est pas rentable au tarif de la semence, engrais, désherbage et irrigation.

Vive un OGM ou autres techniques ou je pourrais éviter de désherber a outrance avec des produits tout aussi dangereux que le glypho, éviter 2 - 3 passages d'insecticide, éviter d’irriguer et de lui donner de l'azote, ...

Bref vive le maïs ou tu sème et que tu récolte a bas cout, pour nourrir la population mondiale ( juste pouvoir produire ce que l'on mange tout les jours dans nos assiettes )

Merci de votre compréhension 
avatar
Pierre31
Agrinaute hors compétition

Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 18:15

amDBs9 a écrit:Bin oui, bien sûr ... Veux tu que je poste l'évolution de rdt maïs en France depuis la "nuit des temps" ?

Les variétés hybrides de maïs ont été introduites en France en 1950.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par vivanden le Sam 23 Déc - 18:27

Merci

vivanden
Agrinaute hors compétition

Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Fly49 le Sam 23 Déc - 18:35

Les indices ne servent pas à grand chose ... exce C'est la meilleure de l'année
T'as encore un peu de chemin a parcourir en temps que sélectionneur
avatar
Fly49
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 18:49

Les indices ne me semblent pas indispensable, pour moi il suffit de savoir si la variété est précoce, demi précoce, tardive, etc Le fait d'y rajouter un indice est un plus, mais pas indispensable si on connait à la fois sa variété et son climat.

Les hybrides sont arrivé dans les années 50  avec la révolution verte, comme par hasard....enfin, encore faudrait il que ça soit un hasard

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 18:55

Théorie du complot ? Activiste greenpeace ?
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 18:58

Ni l'un ni l'autre. je suis plutôt curieux et pragmatique. Et passionné.

J'aurais bien rajouté beau, intelligent et drôle mais ça va faire de trop jesors

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par kermitt le Sam 23 Déc - 19:06

amDBs9 a écrit:
amDBs9 a écrit:Bin oui, bien sûr ... Veux tu que je poste l'évolution de rdt maïs en France depuis la "nuit des temps" ?

Les variétés hybrides de maïs ont été introduites en France en 1950.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ça veut rien dire ce graphique .

augmentation de rendement ok , mais dû à quoi ? technique culturale , matéreil ....
une variété fermière selectionnée dans les mêmes conditions aurait peut-être eu des résultats similaires ?
avatar
kermitt
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 19:07

Bin peut être ou peut être pas ... dub
Et si c'était tout simplement l'augmentation de ton savoir faire et de celui de tes collègues ... conseillés par les meilleurs techniciens du monde ?


Dernière édition par amDBs9 le Sam 23 Déc - 19:08, édité 1 fois
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par kermitt le Sam 23 Déc - 19:07

GibsonS6 a écrit:Les indices ne me semblent pas indispensable, pour moi il suffit de savoir si la variété est précoce, demi précoce, tardive, etc


dub dub
avatar
kermitt
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 19:13

C'est avec l'utilisation des nitrates que les rendements on commencé à exploser, sur le graphique on voit que ça a aussi profité à l'orge, au blé...

Mr RONOT explique très bien comment les rendements ont augmenté, et pourquoi l'agriculture va mal. Ecoutez le bien, ce qu'il a à dire est riche d'enseignement...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Fly49 le Sam 23 Déc - 19:20

Et le fumier au pied de ton mais c'est pas de l'azote sans doute..
Bien sur c'est une évidence que l'augmentation de rendement c'est la coordination de nombreux paramètres. Une variété des années 50 ne ferait pas le rendement d'un mais moderne meme en lui appliquant toutes les techniques utilisées de nos jours. Idem si on cultivait un mais moderne avec peu d'intrant comme y'a 70 ans . Bon c'est un peu une lapalissade ce que je raconte la .


Dernière édition par Fly49 le Sam 23 Déc - 19:21, édité 1 fois
avatar
Fly49
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 19:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 19:25

Fly49 a écrit:Et le fumier au pied de ton mais c'est pas de l'azote sans doute..
Bien sur c'est une évidence que l'augmentation de rendement c'est la coordination de nombreux paramètres. Une variété des années 50 ne ferait pas le rendement d'un mais moderne meme en lui appliquant toutes les techniques utilisées de nos jours. Idem si on cultivait un mais moderne avec peu d'intrant comme y'a 70 ans . Bon c'est un peu une lapalissade ce que je raconte la .
Les engrais azotés de synthèse, ça date du début du 20 eme siècle. Quant aux engrais organiques (qui contiennent de l'azote ... si si le garagiste du 36) ça date de ... bien avant ...
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 19:47

Vaut mieux être un garagiste qui bricole des bonnes graines qu'un pigeon qui mange des hybrides

Les plantes ont toujours eu besoin d'azote, et le maïs est une plante assez demandeuse en la matière...MAIS ! Les hybrides ont besoin de bien plus d'azote que les vraies variétés, et sans produire plus, parce que ces plantes sont des mauvaises plantes.

Les vraies variétés ont besoin de beaucoup moins d'azote, ce qui contribue a avoir une production supérieure à intrants égaux. Et c'est exactement pareil avec l'eau. Les variétés non hybride ont une réelle capacité à capter l'azote naturel. Je ne sais pas comment les semenciers on fait, mais les hybrides modernes n'y arrivent pas.

Quand je dis que les hybrides sont une arnaque, c'est vraiment à tous les niveaux, personnellement j'ai déjà fait les comparaisons en tout point de vue.

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 19:53

Je crains que tes connaissance en agronomie soient assez minimalistes ... C'est pas le tout de bricoler de la téosinte ... faut aussi se documenter sur le fonctionnement de tes bestioles en intéraction avec le milieu ... Tiens à l'occase si tu peux greffer à tes vraies bouquets de feuilles des nodosités ce serait une avancée, au moins celle ci ...
Bah, t'es encore jeune = t'as l'avenir devant toi ... ou mieux demande des conseils à un ancien comme Guy Kastler ...
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par thierry le Sam 23 Déc - 20:17

kermitt a écrit:
GibsonS6 a écrit:Les indices ne me semblent pas indispensable, pour moi il suffit de savoir si la variété est précoce, demi précoce, tardive, etc


dub dub
  je me suis fait la même réflexion!
finalement je pense que gibsonS6 est un cousin de jfk donc je préfère les laisser parler en famille

thierry
Agrinaute d'or

Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par BE68 le Sam 23 Déc - 20:21

C'était gentil et intéressant ton sujet au début.
Mais je suis dans une des régions les plus propices à la culture du maïs.
Ton texte issu de la frange conf de l'agriculture ( qui ne me dérangerait pas si elle ne voulait pas imposer SA vision , à l'instar d'autres mouvements politiques dans des temps sombres de l'histoire ), est juste rempli de conneries sans preuves.
T'es pas un peu " faucheur " sur les bords?
avatar
BE68
Agrinaute d'or

Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 20:35

Faucheurs ? Probablement mais nous n'en avons pas la preuve donc ... cela ne nous regarde pas.
C'est comme ses bêtes à feuilles en C4 qui ne consomment ni eau ni azote. Je veux bien sous réserve de m'en apporter la preuve scientifique.
Oui, c'est un clone de jfk = çà cause mais pour les preuves faut s'en passer = juste croire sur paroles.
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par BE68 le Sam 23 Déc - 20:52

Voilà à quoi ressemble du maïs" lignée ".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />
avatar
BE68
Agrinaute d'or

Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 20:56

Pourquoi je serais un faucheur ? Tu veux dire d'OGM ? Et pourquoi ça devrait être le cas ? Il n'y a donc que deux possibilités? Soit on fait du conventionnel, soit on est un extrémiste écolo ?
Que cela ne vous déplaise, mais je ne suis ni l'un ni l'autre !
J'aime pas ça, le conventionnel, pour être honnête ça me fait peur et mal au cœur parce que j'ai compris les impacts sur l'environnement. Et les écolos extrémistes, j'aime pas ça non plus parce que bien trop souvent ils parlent sans bien savoir.
Tu me parles des bestioles de mon sol...je sais comment ça fonctionne, les champignons, les vers de terre, les bactéries et le reste...et c'est justement parce que j'en prends soin qu'il me faut très peu d'intrants pour obtenir des épis de maïs aussi gros, et je me débrouille bien avec les autres plantes d'ailleurs.
Pourquoi essayer de me faire passer pour un demeuré ou un écolo à la noix sans me connaitre ?

Avant de me faire des procès d'intention à tout bout de champ, il faut bien me lire...ma variété de maïs pousse sans irrigation, parce qu'il sait capter l'eau en profondeur, j'ai pas dit qui poussait sans eau du tout.
Et il pousse sans apport d'azote car je fais des apports de carbone/lignine/cellulose pour que le sol le rende sous forme d'azote aux plantes, au printemps. Et donc sans que je ne lui apporte de nitrates ou de fumier en plus.

Et pi voila. Mon Super maïs avec ses racines toutes-puissantes fait le reste.

GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par agritof le Sam 23 Déc - 21:41

Les variétés non hybride ont une réelle capacité à capter l'azote naturel.

Tu veux dire que les lignées ont une capacité de symbiose avec nitrobacter?

je fais des apports de carbone/lignine/cellulose pour que le sol le rende sous forme d'azote aux plantes

Comment arrives-tu à transformer un atome de Carbone (C) en atome d'azote (N)?
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par amDBs9 le Sam 23 Déc - 21:49

Le garagiste n'a jamais dit qu'il était agronome ... çà se saurait
Non , juste bricoleur de téosinte au fond d'un garage des fins fonds de l'Indre ...
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 61

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par basto le Sam 23 Déc - 21:58

GibsonS6 a écrit:Salut tout le monde,

Après un long séchage à l'air libre des épis de ma variété que j'ai sélectionné, voici ce que je peux en dire :

Le PMG mesuré est de 324, en comptant toutes les graines de l'épi
Le nombre de grains par épi va de 600 à 720 grains
Le poids de grain par épi va de 154 à 253 grammes
La moyenne par épi est d'exactement 200 grammes de grain sec

A 50 000 plants/ha ça fait déjà 100 quintaux...sans nitrates, ni pesticides ni irrigation, ni acheter de semences hybrides puisqu'il s'agit d'une variété reproductible.

Vu le faible coût de production et le prix de vente du maïs bio ça me semble plus intéressant que n'importe quel hybride, d'autant qu'il faut compter aussi la résistance au vent, aux maladies et à la sècheresse, et la supériorité nutritionnelle des variétés "anciennes" (que l'on devrait appeler les vraies variétés) sur les hybrides modernes.

Par contre il ne serait pas adapté au climat du nord de la France, et ne devrait pas être semé trop tard sur le reste du territoire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

je t'invite chez moi pour faire un test grandeur nature , si ton maïs tien le sec ( comme tu le dis ) qu'il est capable de faire les rendements d'un hybride , on sera fixé !! , je fais la vitrine pour Caussade semence , c'est moi qui sème et récolte , je peu donc facilement faire des test comme je fais sur plein de variétés du commerce  Je ne vend rien , je suis pas semencier je rend service pas plus !!!
avatar
basto
Agrinaute hors compétition

Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Bastien le Sam 23 Déc - 22:07

GibsonS6 a écrit:
kermitt a écrit: si tu pouvais te limiter au côté technique sans verser dans des divagations complotistes ça serait mieux pour tout le monde merçi .

nous sommes grands assez pour faire la part des choses vis à vis de ceux qui nous veulent du bien (ou pas )

Tu as raison. mea culpa. Il m'arrive de m'emporter un peu vite avec les sujets qui me révoltent.

Fais gaffe que je m'emporte pas non plus

Car ça me gonfle sérieux ces guignols qui cultivent 1000 fois moins de surface qu'un agri français moyen et qui viennent nous apprendre nos jobs
Chacun fait caca dans sa caisse et ça ira bien
Sur ce bonne nuit


avatar
Bastien
Agrinaute hors compétition

Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par GibsonS6 le Sam 23 Déc - 22:10

Je ne sais pas si c'est une question d'association avec des bactéries, en tout cas pour le moment je n'ai pas la réponse; mais une variété hybride a des besoins plus conséquents en azote qu'une lignée, ce qui implique souvent l'utilisation des nitrates.
Possible aussi que l'hybride ait des besoins plus importants du fait de sa croissance rapide, ce qui entrainerait des carences plus rapidement, par rapport à ce que le sol peut donner naturellement...?

Le carbone n'est pas transformé, quand j'en met à l'automne (bois broyé, paille, etc), cet apport carboné plus précisément est mangé par la faune du sol, et qui par son activité va produire de l'azote. Le carbone lui même reste au sol.



GibsonS6
Agrinaute de bronze

Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un maïs nouveau...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum