Les Agrin@utes: le Forum de l'Agriculture Francophone.
Bonjour
Si vous vous connectez pour la première fois à ce forum, merci de bien vouloir passer par la rubrique dédiée aux nouveaux arrivants pour lire les conditions et vous présenter avant de poster.
Météo par France Prévisions
http://www.franceprevisions.fr/pages/previsions-expertisees-pros/ ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... La fin programmée du colza en France Eyng11
Petites annonces

La fin programmée du colza en France

Aller en bas

La fin programmée du colza en France Empty La fin programmée du colza en France

Message par ND90 le Mer 30 Nov - 21:47

La Commission européenne a présenté ce 30 novembre ses propositions de révisions de la directive sur l’énergie renouvelable qui prévoient notamment une réduction draconienne de la part des biocarburants de première génération dans les transports entre 2021 et 2030 qui passerait de 7 % à 3,8 %. Et, à l’inverse, des objectifs croissants d’incorporation de biocarburants dits avancés vont être introduits pour atteindre 3,6 % en 2030. Les réactions des producteurs ne se sont pas fait attendre.

« Un arrêt de mort programmé pour la filière »
Le syndicat des estérificateurs français Esterifrance dénonce ce « changement de cap radical, qui met en évidence l’absence de concertation et le manque de réalisme d’une décision prise sans fondement scientifique et dont les conséquences pour la filière du biodiesel français, principalement issu du colza, seront désastreuses ».

Esterifrance évoque un « coup porté aux agriculteurs, qui traversent une crise sans précédent » et un projet qui représente « une menace d’une ampleur inédite pour les industries de la filière ». Le syndicat évoque le rôle qu’a joué l’investissement de la filière biocarburant sur l’autosuffisance de la France en protéine végétale (de 25 % dans les années 1980 à plus de 50 % aujourd’hui).

« Le projet de la Commission menace directement 20 000 emplois en France, dont plus de 80 % en milieu rural, et au moins 10 usines réparties sur l’ensemble du territoire national », affirme Esterifrance.

Pour Kristell Guizouarn, présidente d’Esterifrance, « le revirement de la Commission européenne anéantit les efforts entrepris pour la décarbonisation des transports. Cela va inévitablement se traduire dès 2020 par une augmentation des importations d’énergies fossiles aux dépens de notre agriculture et de notre industrie. C’est indéfendable et inacceptable. »

« Besoin d’un cadre stable et non d’incessants pas de deux »
La Fop (fédération des producteurs d’oléoprotéagineux) souligne que « cette orientation remet clairement en cause le principal débouché des producteurs d’oléagineux français ». « En dévalorisant ainsi les graines, la Commission prive les producteurs d’une source de revenu et de fait hypothèque gravement l’avenir de ces cultures pourtant unanimement reconnues comme indispensables. L’incompréhension est d’autant plus forte pour les producteurs français qu’ils ont, sous couvert de leur filière, fortement investi depuis des années pour disposer d’outils industriels performants valorisant leurs graines ».

Pour Gérard Tubéry, président de la Fop, « au moment où la Commission européenne parle de création de centaines de milliers d’emplois du fait de cette proposition, il faut rappeler que les premiers emplois créés sont ceux qui ne sont pas perdus. L’économie a besoin d’un cadre stable pour se développer et non d’incessants pas de deux. L’économie a besoin de confiance pour se développer. Les acteurs économiques ont besoin de considération pour entreprendre. L’objectif d’incorporation de 7 % de biocarburants de première génération doit donc être confirmé. Le développement de biocarburants avancés ne doit pas remettre en cause l’existant ».

Développer la deuxième génération sans abandonner la première
Le Copa-Cogeca a réagi à son tour en précisant « que sans les biocarburants conventionnels, l’UE ne pourra pas atteindre ses objectifs en matière de climat et d’énergie ». Le syndicat européen rappelle aussi l’importance de cet autre débouché pour les agriculteurs, qui leur offre une autre source de revenu.

« Nous nous félicitons des plans visant à introduire progressivement dans l’utilisation des biocarburants avancés qui en sont encore à leurs premiers stades de développement. Mais nous nous opposons à la proposition de la Commission de remplacer les biocarburants classiques par des biocarburants avancés », a déclaré M. Pesonen, secrétaire général du Copa-Cogeca.

Vu sur le site de la France Agricole
ND90
ND90
Agrinaute d'argent

Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

La fin programmée du colza en France Empty Re: La fin programmée du colza en France

Message par papou le Jeu 1 Déc - 0:05

et c'est quoi leurs "biocarburants dits avancés" dub
papou
papou
Agrinaute hors compétition

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

La fin programmée du colza en France Empty Re: La fin programmée du colza en France

Message par cochebille le Jeu 1 Déc - 7:09

Biocarburants de seconde génération fabriqués à partir de bio masse non alimentaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
cochebille
cochebille
Agrinaute hors compétition

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

La fin programmée du colza en France Empty Re: La fin programmée du colza en France

Message par Fly49 le Jeu 1 Déc - 8:20

C'est pas nouveau (et pas encore vraiment au point), mais bon il faut voir le verre à moitié plein, y'avait du colza en France avant qu'on le mette dans le réservoir des bagnoles (ce n'est pas le cas de celui qu'on produit par ici) et qui sait ou on en sera avec le pétrole en 2030.
Fly49
Fly49
Agrinaute hors compétition

Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

La fin programmée du colza en France Empty Re: La fin programmée du colza en France

Message par vivanden le Jeu 1 Déc - 10:38

papou a écrit:et c'est quoi leurs "biocarburants dits avancés"  dub

c'est ce que l'on appelait les biocarburants de seconde génération, il y a 10 ans , valorisation de la biomasse de plantes entières, des déchet ligneux ...ect

Il 2 voie de transformations : degrader la biomasse en sucre pour faire de l'ethanol (voie biochimique) et transformer la biomasse a partir de la pyrolyse pour refaire de façon  accélérée un semblant du pétrole ( voie thermochimique)

vivanden
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

La fin programmée du colza en France Empty Re: La fin programmée du colza en France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum