Les Agrin@utes: le Forum de l'Agriculture Francophone.
Bonjour
Si vous vous connectez pour la première fois à ce forum, merci de bien vouloir passer par la rubrique dédiée aux nouveaux arrivants pour lire les conditions et vous présenter avant de poster.
Petites annonces

Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mar 11 Oct 2016 - 23:33

C'est un point de vue défendu entre autres par le sulfureux Claude Bourguignon...

Il dit par exemple :
"il y a 30 ans, les gars du bassin parisien faisait 90 qx de blé avec un potentiel génétique à 100 qx, aujourd'hui ils font toujours 90 qx, mais avec des variétés au potentiel de 150 qx... la différence en 30 ans? La fertilité du sol ! "

Vous en pensez quoi ? dub
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par ghislain le Mer 12 Oct 2016 - 7:10

Pour moi
Avant tu avais des varietes assez résistantes (quelques aides phytos suffisaient pour l'aider a donner son potentiel maxi) avec un potentiel maxi de 90q
Maintenant ,la selection genetique a permis d'augmenter le potentiel maxi à 150 q mais au detriment de la resistance et l'adaptation=>si un jour tu as une annee favorable à tous point de vue et avec les phytos les plus performants ,tu pourras obtenir 140-150q ,mais le plus souvent un alea climatique ou une maladie ne pourra etre geree et en moyenne tu ne fera que 90q de moyenne
Au final maintenant tu as une formule 1 à utiliser sur route departementale avec ses multiples tournants et flics

ghislain
Agrinaute d'or

Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par le ghis le Mer 12 Oct 2016 - 7:28

Que le sol s'épuise c'est une réalité.
Mais si les gars du bassin parisien repartaient sur les mêmes niveaux de fertilisation qu' il y a trente ans je pense qu' ils feraient sensiblement plus que 90 qx.
avatar
le ghis
Agrinaute hors compétition

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par antoine 89 le Mer 12 Oct 2016 - 7:34

le ghis a écrit:Que le sol s'épuise c'est une réalité.
Mais si les gars du bassin parisien repartaient sur les mêmes niveaux de fertilisation qu' il y a trente ans je pense qu' ils feraient sensiblement plus que 90 qx.
Je suis d'accord la fertilisation P et K a fondu par rapport a ces années la et si on remettais les mème dose on ferait surement plus de quintaux mais une moins bonne marge

antoine 89
Agrinaute d'argent

Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 7:58

Il faut bien que les prêcheurs d'apocalypse vivent. Donc, ils sortent des inepties.
Si je regarde chez moi en 1986, la moyenne 5 ans était de 70qtx. Aujourd'hui, elle est de 86qtx.
En betteraves, plante largement plus sensible à la perte de fertilité que le blé, la moyenne nationale prend 150kg de sucre/an.
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par jack77 le Mer 12 Oct 2016 - 8:01

Un peu simple  de dire qu'il suffirait de remettre du P et K à gogo pour aller chatouiller les 15 t
Les sols du bassin parisien ont bel et bien perdu une partie de leur fertilité depuis 30 ans
Causes multiples et la liste et non exhaustive :
Dilution de la MO par travail mécanique de plus en plus profond et dégâts sur ses habitants
Arret de l'élevage dans ces secteurs : plus d'apport de MO fraîche
Utilisation intensive de pesticides pas toujours inoffensifs sur la vie du sol
Climat qui se dérègle un peu en se réchauffant sensiblement : on a gagné 10 jours de précocité moisson / annees 70

Ensuite, les phénomènes variétés plus productives mais moins rustiques sont bien réels
Bourguignon est devenu un intégriste pour continuer à faire parler de lui mais sa vision des sols il y a 25 ans n'était pas dénuée de fondements
avatar
jack77
Agrinaute hors compétition

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mer 12 Oct 2016 - 8:50

Le détail qui me dérange :
A chaque fois qu'une vielle variété est testée dans un essai variété contemporain, cette vieille variété est à la ramasse (apache, thesee, texel, tremie). dub

Et niveau fongi, Ogam VS Adexar, c'est joué d'avance dub
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Kris le Mer 12 Oct 2016 - 20:15

suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Kris
Agrinaute d'or

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 20:42

Kris a écrit:suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Tu n'as pas d'exportation sur un bord de chemin. C'est ce que tu appelles un sol productif?
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 20:43

jack77 a écrit:Un peu simple  de dire qu'il suffirait de remettre du P et K à gogo pour aller chatouiller les 15 t
Les sols du bassin parisien ont bel et bien perdu une partie de leur fertilité depuis 30 ans

Comment expliques tu dans ce contexte que le rendement betteraves continuent à augmenter?
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mer 12 Oct 2016 - 20:51

Kris a écrit:suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Pire que ça.
J'ai laissé plusieurs fois des champs en jachère pendant 10 ans, puis retournement pour cultiver. Lors de la remise en culture, j'ai trouvé des sols "hors du commun"...
Cette année encore, en rognant une bande enherbée le long d'un bois, restée en jachère pendant moins de 10 ans, la différence de sol est éloquente, alors qu'il n'y a pas eu d'engrais sur la bande enherbée... dub
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par jack77 le Mer 12 Oct 2016 - 20:52

je pense qu'on peut attribuer ça au progrès génétique
idem en maïs
il suffirait de remettre du déa à côté d'un lindsey pour juger de l'amélioration variétale
avatar
jack77
Agrinaute hors compétition

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Agrimarne le Mer 12 Oct 2016 - 20:54

On n’arrête pas de vous le dire ,foutez lui la paix à ce sol ,avec des outils trop violents
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mer 12 Oct 2016 - 20:55

agritof a écrit:
Kris a écrit:suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Tu n'as pas d'exportation sur un bord de chemin. C'est ce que tu appelles un sol productif?

Certe, mais un sol "non productif" se différencie de manière flagrante. Donc Bourguignon n'a pas tord de parler de potentiel génétique de blé à 150 qx qui finissent à 90 qx sur les sols "productifs"...
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mer 12 Oct 2016 - 20:56

Agrimarne a écrit:On n’arrête pas de vous le dire ,foutez lui la paix à ce sol ,avec des outils trop violents  



C'est un gars qui cultive de la ouate qui nous dit ça !


avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Agrimarne le Mer 12 Oct 2016 - 20:57

jack77 a écrit:je pense qu'on peut attribuer ça au progrès génétique

Je pense que tu parles betteraves @Jack ,oui la génétique sur un secteur ils hésitent pas à investir ,pas de semences fermières ,,,??
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par pat51 le Mer 12 Oct 2016 - 20:58

Agrimarne a écrit:On n’arrête pas de vous le dire ,foutez lui la paix à ce sol ,avec des outils trop violents  

donc si je laboure une jachère de 10 ans,ça va pas aller
avatar
pat51
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Bastien le Mer 12 Oct 2016 - 20:58

personne ne parle du climat

forte évolution et des amplitudes de plus en plus grandes
avatar
Bastien
Agrinaute hors compétition

Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Agrimarne le Mer 12 Oct 2016 - 21:00

forbo17 a écrit:
Agrimarne a écrit:On n’arrête pas de vous le dire ,foutez lui la paix à ce sol ,avec des outils trop violents  



C'est un gars qui cultive de la ouate qui nous dit ça !



Demain ,je vous mets des photos de labour en craie et un semis de blé ,lorsque l'on fait le con on est loin de la ouate

Ma prochaine photo semis de blé en craie dans les mottes
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par jack77 le Mer 12 Oct 2016 - 21:02

oui je parlais betteraves
mais pareil pour maïs : y'a du pognon à se faire tous les ans au rix des doses
par contre en fèveroles je vous confirme qu'il n'y a pas de progrès génétique
avatar
jack77
Agrinaute hors compétition

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Agrimarne le Mer 12 Oct 2016 - 21:03

pat51 a écrit:
Agrimarne a écrit:On n’arrête pas de vous le dire ,foutez lui la paix à ce sol ,avec des outils trop violents  

donc si je laboure une jachère de 10 ans,ça va pas aller

Au contraire un plaisir à retourner ce sol qui dans trois ans ressemble au autres .
avatar
Agrimarne
Agrinaute hors compétition

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par pat51 le Mer 12 Oct 2016 - 21:06

Agrimarne a écrit:
pat51 a écrit:
Agrimarne a écrit:On n’arrête pas de vous le dire ,foutez lui la paix à ce sol ,avec des outils trop violents  

donc si je laboure une jachère de 10 ans,ça va pas aller

Au contraire un plaisir à retourner ce sol qui dans trois ans ressemble au autres .

oui mais c'est violent le labour,j'comprends pu rien .......
avatar
pat51
Agrinaute hors compétition

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 21:13

Agrimarne a écrit:
forbo17 a écrit:
Agrimarne a écrit:On n’arrête pas de vous le dire ,foutez lui la paix à ce sol ,avec des outils trop violents  



C'est un gars qui cultive de la ouate qui nous dit ça !



Demain ,je vous mets des photos de labour en craie et un semis de blé ,lorsque l'on fait le con on est loin de la ouate

Ma prochaine photo semis de blé en craie dans les mottes

La craie est un cas particulier.

Je l'ai déjà dit. J'ai 12ans de NL dans mes cranettes et je ne reviens pas en arrière. Mais ça ne m'empêche pas d'utiliser encore ma charrue en sables.
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 21:16

jack77 a écrit:je pense qu'on peut attribuer ça au progrès génétique
idem en maïs
il suffirait de remettre du déa à côté d'un lindsey pour juger de l'amélioration variétale

En Betteraves, un étude a montré que la moitié du progrès est expliqué par la génétique et l'autre moitié par le climat.
En blé, ça serait plutôt l'inverse : le climat plombe la moitié du progrès génétique.
Petite expérience de 2016. Camp remy 4.9T / Fluor 7.3T dans la même parcelle. 31 années d'écart à l'inscription.
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 21:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

page 10 : D’après le modèle, la moitié de l’augmentation du rendement serait due au
climat, l’autre moitié est donc due à la génétique + l’ITK
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mer 12 Oct 2016 - 21:19

Les sables, c'est particulier aussi.
Il n'y a presque rien dans les sables, niveau fertilité naturelle ou micro organismes, non ?
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par jack77 le Mer 12 Oct 2016 - 21:22

et en 1985 on était capable de sortir 90 qx avec du camp rémy
cette année là combien aurais-tu fait avec du fluor ?
avatar
jack77
Agrinaute hors compétition

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Bastien le Mer 12 Oct 2016 - 21:24

forbo17 a écrit:Les sables, c'est particulier aussi.
Il n'y a presque rien dans les sables,  niveau fertilité naturelle ou micro organismes, non ?

déjà quasi pas de vers de terre; ils n'aiment pas ça les raient
avatar
Bastien
Agrinaute hors compétition

Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Kris le Mer 12 Oct 2016 - 21:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kris
Agrinaute d'or

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Kris le Mer 12 Oct 2016 - 21:31

agritof a écrit:
Kris a écrit:suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Tu n'as pas d'exportation sur un bord de chemin. C'est ce que tu appelles un sol productif?
Il y pousse plein de chose non? La création d'une foret se passe sans exportation et pourtant il y'a une production, non?

Kris
Agrinaute d'or

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 21:34

Quelle production?
Le système d'une forêt, c'est essentiellement du recyclage.


avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mer 12 Oct 2016 - 21:39

agritof a écrit:Quelle production?
Le système d'une forêt, c'est essentiellement du recyclage.



Parlez vous de la même forêt ?
Forêt sauvage, ou forêt exploitée, avec des arbres alignés ?
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Kris le Mer 12 Oct 2016 - 21:42

agritof a écrit:Quelle production?
Le système d'une forêt, c'est essentiellement du recyclage.


donc si tu apportes juste ce tu exportes, tu n'affaiblis pas ton sol.

A l'heure actuelle dans ton système tu apportes juste ce que tu exportes?

Kris
Agrinaute d'or

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par agritof le Mer 12 Oct 2016 - 21:44

Comment veux tu vivre financièrement sans exporter?
Même si tu laisses les pailles, il faut bien que tu vendes du grain pour en vivre, non?
avatar
agritof
Agrinaute hors compétition

Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par forbo17 le Mer 12 Oct 2016 - 21:45

Kris a écrit:
agritof a écrit:Quelle production?
Le système d'une forêt, c'est essentiellement du recyclage.


donc si tu apportes juste ce tu exportes, tu n'affaiblis pas ton sol.

A l'heure actuelle dans ton système tu apportes juste ce que tu exportes?

Pas sur qu'on sache vraiment tout ce qu'on exporte...
avatar
forbo17
Agrinaute hors compétition

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par fadu le Mer 12 Oct 2016 - 21:46

forbo17 a écrit:Le détail qui me dérange :
A chaque fois qu'une vielle variété est testée dans un essai variété contemporain,  cette vieille variété est à la ramasse (apache, thesee, texel, tremie). dub

E dub
pas d'accord j'avais un client qui faisait du trémie jusqu'en 2014 et toujours dans le trio de tete de ses variétés !
avatar
fadu
Agrinaute hors compétition

Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Kris le Mer 12 Oct 2016 - 21:50

agritof a écrit:Comment veux tu vivre financièrement sans exporter?
Même si tu laisses les pailles, il faut bien que tu vendes du grain pour en vivre, non?
Je ne dis pas le contraire, je ne vis pas que d'amour et d'eau fraiche

Kris
Agrinaute d'or

Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par tof le Mer 12 Oct 2016 - 22:57

Kris a écrit:
agritof a écrit:
Kris a écrit:suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Tu n'as pas d'exportation sur un bord de chemin. C'est ce que tu appelles un sol productif?
Il y pousse plein de chose non? La création d'une foret se passe sans exportation et pourtant il y'a une production, non?
C'est du discours Bourguignon ça non ?
avatar
tof
Agrinaute hors compétition

Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par vivanden le Mer 12 Oct 2016 - 23:19

Il a pas l'exclusivité

vivanden
Agrinaute hors compétition

Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par papou le Jeu 13 Oct 2016 - 0:14

tof a écrit:
Spoiler:
Kris a écrit:
agritof a écrit:
Kris a écrit:suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Tu n'as pas d'exportation sur un bord de chemin. C'est ce que tu appelles un sol productif?
Il y pousse plein de chose non? La création d'une foret se passe sans exportation et pourtant il y'a une production, non?
C'est du discours Bourguignon ça non ?

kés ta cont lé bourguignon dub
avatar
papou
Agrinaute hors compétition

Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par ghislain le Jeu 13 Oct 2016 - 8:15

agritof a écrit:Comment veux tu vivre financièrement sans exporter?
Même si tu laisses les pailles, il faut bien que tu vendes du grain pour en vivre, non?
En laissant les pailles ,tu laisses de la matiere à humus (que l'engrais ne peut remplacer) et tu evites une grosse partie des exportations ,le grain en emmene moins selon les chiffres sortis par les chercheurs

ghislain
Agrinaute d'or

Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par didi 58 le Jeu 13 Oct 2016 - 11:54

papou a écrit:
tof a écrit:
Spoiler:

Kris a écrit:
agritof a écrit:
Kris a écrit:suffit de regarder le sol dans un bord de chemin et celui d'une parcelle pour se rendre compte de la différence...

Tu n'as pas d'exportation sur un bord de chemin. C'est ce que tu appelles un sol productif?
Il y pousse plein de chose non? La création d'une foret se passe sans exportation et pourtant il y'a une production, non?
C'est du discours Bourguignon ça non ?

kés ta cont lé bourguignon  dub
ben ouais 
avatar
didi 58
Agrinaute d'or

Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Potentiel génétique croissant et fertilité des sols décroissant...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum