Les Agrin@utes: le Forum de l'Agriculture Francophone.
Bonjour
Si vous vous connectez pour la première fois à ce forum, merci de bien vouloir passer par la rubrique dédiée aux nouveaux arrivants pour lire les conditions et vous présenter avant de poster.
Petites annonces

Le photomaton du blé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le photomaton du blé

Message par amDBs9 le Sam 13 Juin - 14:28

12 juin 2015 ARVALIS TV
L’arche de phénotypage : le photomaton high tech pour l’expérimentation en céréales
« L’arche de phénotypage » est un outil de suivi de l’état des plantes développé par l’INRA et ARVALIS – Institut du végétal. A quoi sert-il ? Comment fonctionne-t-il ? Réponses avec Antoine Fournier, du service « Valorisation des biotechnologies » d’ARVALIS – Institut du végétal.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cet outil a été mis en service pour la première fois en 2012 sur la station expérimentale de Châlons-en-Champagne. Depuis, il a fait l’objet d’améliorations régulières et est déployé sur d’autres essais à travers la France.

L’arche permet de suivre régulièrement l’état des cultures sur les microparcelles grâce à une combinaison de technologies, comme le traitement d’images ou la spectroradiométrie.

Les plantes passées au scanner
Il donne ainsi accès à des paramètre physiques (port et biomasse du couvert) et biophysiques (indice de surface foliaire, concentration de chlorophylle).

Ces mesures non destructives permettent d’évaluer l’état des cultures fréquemment, notamment autour des stades-clés. On parle de phénotypage haut débit car cette arche permet d’évaluer 230 microparcelles en 45 minutes. Pour cela, l’outil mobilise deux opérateurs : le chauffeur du tracteur qui suit un parcours prédéfini dans le parcellaire et un opérateur d’acquisition, qui vérifie que les données collectées sont cohérentes dans leur format physique et leur valeur agronomique… en vue de leur traitement.

Des données traitées dans leur dynamique temporelle
Pour chaque microparcelle, l’arche permet d’acquérir une centaine de spectres et une dizaine de photographies. Ses passages réguliers permettent une analyse dynamique fine des cultures : le traitement des données recueillies permet de mieux comprendre le fonctionnement physiologique et l’évolution phénologique des plantes. On peut ainsi étudier la précocité des stades de différentes variétés et analyser des stratégies de construction du rendement ou des réponses à des stress azotés, hydriques ou thermiques.

Au-delà de ses capacités de phénotypage, l’arche contribue à calibrer et évaluer des outils d’aide à la décision et à l’expérimentation comme le N-Tester ou les capteurs embarqués sur les drones.

Les jeux de données comme l'expérience d'utilisation capitalisés sur cet outil sont pleinement revalorisés dans le cadre de grandes initiatives nationales par filières (Phénome, Amaizing, Breedwheat…).


Nicolas BOUSQUET (ARVALIS - Institut du végétal)
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 60

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le photomaton du blé

Message par vivanden le Dim 14 Juin - 17:23

Intéressant , je suppose 230 parcelles mais plusieurs modalités , ils parlent de l’étalonnagedes OAD, le Greenseeker ça vaut le coup ou pas de s'équiper ??

vivanden
Agrinaute hors compétition

Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le photomaton du blé

Message par amDBs9 le Dim 14 Juin - 17:34

On va laisser un peu avancer les recherches avant de se lancer, je pense.
avatar
amDBs9
Agrinaute hors compétition

Age : 60

https://www.flickr.com/photos/amdbs9/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le photomaton du blé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum